Alerte !

Avis important pour les propriétaires d'entreprises : consultez la section dédiée au programme d'aide d'urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME)

Retour aux nouvelles 20 août 2020

Vente record des devises portneuvoises : le site ne suffisait plus à la demande

Source : Radio-Canada - C’est au tour de la MRC de Portneuf d’embarquer dans une initiative d’achat local. En quinze minutes seulement, toutes les devises portneuvoises ont été écoulées. L’achalandage était tel que le site de transaction a même rencontré une surcharge.

Le président-directeur général de La Ruche Québec affirme que c’est du jamais-vu. On a fait 71 campagnes au Québec, et même Montréal et Québec, on n’a pas eu autant de visites sur le site de la campagne en même temps, précise Nicolas Bouchard.

Une première tentative de vente des devises a été lancée vendredi dernier, mais le fort achalandage sur le site a forcé La Ruche à l’annuler.

Finalement, les résidents de Portneuf ont été invités à acheter leurs devises portneuvoises mardi midi. C’est à ce moment que le record a été battu lorsque l’objectif de la campagne de 80 000 $ a été atteint. Quelque 840 participants se sont procuré les devises.

La MRC de Portneuf a investi pour sa part 80 000 $ dans la campagne. Ainsi, pour 20 $ d'achat, un participant recevait 40 $ au total à dépenser dans les commerces de la région.

Sur les réseaux sociaux, certaines personnes ont partagé leur mécontentement devant les pépins techniques rencontrés durant la campagne. La Ruche assure que chaque participant ayant effectué une transaction recevra ses devises portneuvoises au cours des prochaines semaines. On prend 100 % du blâme, lance Nicolas Bouchard.

La Ruche procédera à une amélioration de sa plateforme dès la semaine prochaine pour éviter que ça se reproduise.

Un succès pour la MRC

Malgré les soucis techniques rencontrés, la MRC de Portneuf est satisfaite du résultat. On aurait préféré que tout se déroule bien, mais on comprend aussi que l’affluence a vraiment été importante, souligne Bernard Gaudreau, le préfet de la MRC.

On souhaitait déployer une approche gagnant-gagnant. Le commerçant va recevoir des clients qui ont un plus grand pouvoir d’achat, et on espère aussi qu’une fois sur place, certains clients vont dépenser plus. Et le client, lui, a un achat qui a été subventionné, ajoute M. Gaudreau.

Deux billets de 10 et 20 dollars solidaires.

L'initiative « Dollar solidaire » a été lancée en collaboration avec les Sociétés de développement commercial, le Mouvement Desjardins, La Ruche et des regroupements de gens d'affaires.

PHOTO : RADIO-CANADA

Une campagne similaire a eu lieu à Québec cet été. Celle-ci avait rencontré d’autres sortes de problèmes : la Ville a lancé la campagne sur le web au même moment qu’elle en faisait l’annonce. Ainsi, de nombreuses personnes se sont plaintes de ne pas avoir eu la chance d’y participer.

D’autres campagnes ont ensuite eu lieu par la suite dans la capitale.